Le guiera, “buisson irrigateur”,
pourrait apporter une précieuse aide
aux cultivateurs du Sahel…

Etonnante plante que ce guiera, un buisson épineux méconnu, seul végétal d’une partie du désert du Sahel : des chercheurs américains, en lien avec l’Institut sénégalais de recherche agricole, ont prouvé que ce buisson est en fait un formidable outil d’irrigation pour les cultures de millet, la céréale de base de l’alimentation des Sahéliens.

En effet, ils ont observé que l’eau «pompée» par ses très profondes racines est remontée la nuit près de la surface et est alors redistribuée tout autour, notamment au profit des racines du millet (assez superficielles), ce qui les nourrit et en augmente le rendement, jusqu’à 900% ! Une découverte qui pourrait permettre d’augmenter significativement les productions céréalières dans cette partie du Sahel…