N° 195 – JUIN 2019


Éditorial

«On peut bâtir quelque chose de beau avec les pierres qui entravent notre route.»

Combien de pierres y aura-t-il sur notre chemin dans les mois et années qui viennent ?

Nul ne le sait !

Petits cailloux, pierres disséminées ou tombereaux déversés,

nous en rencontrerons tous à un moment ou à un autre.

Qu’en ferons-nous ?

Continuer la lecture …


Le dossier du trimestre
«AU COMMENCEMENT DIEU»
Ou Darwin et son univers du hasard ?

Éditorial du dossier

Comment peut-on s’extasier devant un tableau et glorifier le peintre dont l’art est reconnu et magnifié, 

et demeurer insensible devant la beauté incomparable de la création,

les multiples «tableaux» à nul autre pareils et qui, de surcroît, sont vivants et perpétuent la vie :

une fleur, un arbre… le corps humain… l’univers…

Comment peut-on reconnaître «un Titien», «un Rembrandt», «un Tintoret», «un Michel-Ange» et autres «Léonard de Vinci» ou «Van Dyck»… ainsi que tant de grands maîtres de toutes les époques, et ignorer, ou pire, refuser de reconnaître au Créateur la paternité de ses merveilleux ouvrages ?

La réponse est simple et sans appel !

Continuer la lecture …





Ce jour-là, interviewé dans le cadre d’une émission de vulgarisation scientifique radiodiffusée, l’astrophysicien tentait d’expliciter les «trous noirs» dans l’univers, l’antimatière, le Boson de Higgs et autres découvertes ou hypothèses des sciences de l‘espace et de la matière…

Butant sur la description de ces réalités qui se situaient aux confins des connaissances du moment, il s’exclama soudain, en substance :

«Les mots manquent pour décrire ces choses. Elles dépassent ce que nous connaissions jusqu’à présent et nous n’avons pas la possibilité de les expliquer avec le vocabulaire d’aujourd’hui. Je suis obligé d’employer des comparaisons, des images…»



Histoire authentique
“Maître Hsi”, l’érudit,
disciple de Confucius,
était esclave
de l’opium…

Maître Hsi, comme tout le monde l’appelait, n’était plus que l’ombre de lui-même. Lui, l’homme lettré, pratiquement le seul érudit parmi la population pauvre d’Ouest-Chang dans la région de Shanxi, au cœur de la partie septentrionale de la Chine était, comme tant de ses voisins, tombé sous l’esclavage de l’opium. Petit à petit, sa santé s’était dégradée, et bien que relativement jeune encore, il avait perdu toute sa vitalité. 

L’hiver 1877-1878 avait été difficile. La famine avait fait de terribles ravages, des milliers de personnes âgées et d’enfants avaient péri. 

Une population hostile aux étrangers…

Puis, un jour, vers la fin du mois de mai 1878, la rumeur arriva que deux étrangers étaient venus s’installer à PingYang, la ville principale de la contrée, située à une quinzaine de kilomètres de leur village. Il s’agissait de deux missionnaires anglais, le méthodiste David Hill et son collaborateur M. Turner, qui faisaient partie de la Mission intérieure de la Chine, créée par Hudson Taylor.  

Continuer la lecture …


Un gîte rural dans le Cantal…

Des millions de Français en rêvent… et chaque année quelques milliers franchissent le pas! Selon une récente enquête Opinionway, près de 8 millions de nos concitoyens aspireraient à changer de vie, quitter la ville, partir au vert et se mettre à leur compte pour ouvrir un gîte ou une chambre d’hôtes à la campagne ! 

L’activité n’est pas nouvelle, le premier gîte rural de France ayant été officiellement créé en 1951 ! Mais, plus que jamais peut-être, ce type d’hébergement «chez l’habitant», jouit d’un véritable engouement : vivre au calme, «à un autre rythme», en harmonie avec un milieu naturel sont, à première vue, des aspirations partagées tant par les vacanciers que par les hôtes. 

Continuer la lecture …


Nouvelles brèves
De petits oiseaux migrateurs, telle cette pie-grièche,
sont capables de voler à 4000 m d’altitude !
Continuer la lecture …


Nouvelles brèves
Le guiera, “buisson irrigateur”,
pourrait apporter une précieuse aide
aux cultivateurs du Sahel…

Etonnante plante que ce guiera, un buisson épineux méconnu, seul végétal d’une partie du désert du Sahel : des chercheurs américains, en lien avec l’Institut sénégalais de recherche agricole, ont prouvé que ce buisson est en fait un formidable outil d’irrigation pour les cultures de millet, la céréale de base de l’alimentation des Sahéliens.

Continuer la lecture …



Le centre missionnaire en ligne

Site du Centre Missionnaire / Action Internationale du Centre Missionnaire / Association Familiale Protestante du Centre-Bretagne / Association des Amis du protestantisme en Centre-Bretagne / Regard d'espérance / Autres sites

© 2019 Les Documents Expériences - Tous droits réservés

tristique commodo eleifend amet, dapibus accumsan id ut massa