Éditorial


N° 199 - JUIN 2020

Quand, au puits de Jacob, la Samaritaine rencontra le Christ, elle ne se doutait pas que sa vie allait être totalement changée…

Les pages anciennes de son existence soudain furent tournées 

et une page blanche s’ouvrit pour elle.

La résignation désabusée d’un cœur marqué par le péché et les vicissitudes d’années d’illusions et de désillusions, 

fut remplacée par la paix et l’espérance,

la lumière d’un chemin nouveau.

Continuer la lecture …


N° 198 - MARS 2020

«…Ils avaient l’air perdus dans une époque qui n’était plus la leur.» 

Cette remarque de l’historien espagnol, José Luis Corral, est d’une grande richesse d’analyse… Elle pourrait s’appliquer à beaucoup d’hommes et de femmes, ayant vécu à divers moments de l’histoire et tout particulièrement dans les temps de rupture, où le cours répétitif et monotone des jours et des habitudes est soudain interrompu, comme «bousculé » par des événements qui surgissent et déstabilisent le plus grand nombre.

Ce ne sont pas toujours  des drames guerriers, ni des cataclysmes ou des révolutions

politiques, culturelles ou autres…

Continuer la lecture …


N° 197 - DECEMBRE 2019

Je relisais une parole attribuée à A. de Saint-Exupéry : «Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser, tu m’enrichis». Recherche faite, il s’est avéré que cette citation se trouve dans «Lettre à un otage», ainsi formulée : «Si je diffère de toi, loin de te léser, je t’augmente.»

Continuer la lecture …


N° 196 - SEPTEMBRE 2019

Ce matin-là, l’enseignante était préoccupée… Elle soupira et dit tout bas pour elle-même : «Qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire ?»

Elle avait devant elle une cinquantaine d’élèves de deux à cinq ans dont il fallait s’occuper… car un collègue absent n’avait pas été remplacé !

C’est alors qu’une petite voix joyeuse se fit entendre :

«Mais, madame, t’as que faire gym, c’est facile, ça !»

Continuer la lecture …


N° 195 - JUIN 2019

«On peut bâtir quelque chose de beau avec les pierres qui entravent notre route.»

Combien de pierres y aura-t-il sur notre chemin dans les mois et années qui viennent ?

Nul ne le sait !

Petits cailloux, pierres disséminées ou tombereaux déversés,

nous en rencontrerons tous à un moment ou à un autre.

Qu’en ferons-nous ?

Continuer la lecture …


N° 194 - MARS 2019

«Prenez le temps de vivre !»

Combien d’entre nous ont entendu cette amicale et sage
exhortation…

Mais diront plusieurs : «Oui ! mais comment faire…»

Continuer la lecture …


N° 193 - DECEMBRE 2018

«… la plupart des hommes mentent comme ils respirent.

… si un homme nous pose une question gênante, nous répondons toi et moi: il s’agit d’une affaire que je préfère ne pas discuter!

Un homme ne devrait jamais mentir.»

Continuer la lecture …


N° 192 - SEPTEMBRE 2018

J’ai rencontré au cours de plusieurs décennies de voyages, tant dans le journalisme que dans le pastorat, un grand nombre d’hommes et de femmes, modestes ou puissants, en France et dans bien d’autres pays.

L’un de ceux dont l’humilité alliée à l’intelligence et à l’expérience m’a le plus impressionné est un homme de cet Orient si proche et pourtant si lointain.

Archéologue mondialement connu, universitaire de tout premier plan, il a été pour son pays un des héros dans des circonstances très graves…

Continuer la lecture …



N° 191 - JUIN 2018

«Dans les plaines de Lombardie, la guerre faisait rage. Italiens et Français tentaient de mettre fin à la domination autrichienne sur la région. Durant toute la journée, les trois armées s’étaient livrées à des batailles parmi les plus meurtrières de l’histoire.

Partout, des cadavres jonchaient le sol, à côté de soldats blessés, dont beaucoup étaient mourants. En tout, au cours de cette seule journée, quelque 40 000 hommes étaient tombés, et la plupart d’entre eux restèrent sur place sans aucun soin, piétinés par soldats et chevaux qui sans cesse avançaient ou reculaient. Continuer la lecture …



N° 190 - MARS 2018

«Je me souviens. Un beau jour d’été, j’arrivais à Pont dans le Valsavaranche. Un guide, noueux et sec comme un sarment, baignait ses pieds meurtris par une longue marche, dans la fontaine du village. C’était Blanc, le pape, de Bonneval. A plus de 75 ans il revenait du Grand Paradis (4061 m) ! Ce que les jeunes d’aujourd’hui appellent «une bavante sans intérêt», et Blanc était radieux :

«Quelle journée! disait-il, quelle belle journée ! Je voulais encore une fois revoir le panorama de là-haut !»

Sa figure s’extasiait.

«On voyait du Mont Blanc au Mont Rose, disait-il, et du Mont Rose à l’Argentera.»

Le vieux guide qui avait traîné son piolet jusqu’en Himalaya avait conservé toute sa verdeur d’esprit. Quel exemple il nous donnait, cet homme qui avait eu son heure de célébrité et qui avait gardé intacts ses sentiments d’admiration ! Tout l’intéressait : les crocus et les renoncules qui percent au printemps, les dernières neiges de l’hiver dans sa Haute Maurienne sauvage et tibétaine, les hardes de chamois et de bouquetins… Continuer la lecture …




Le centre missionnaire en ligne

Site du Centre Missionnaire / Action Internationale du Centre Missionnaire / Association Familiale Protestante du Centre-Bretagne / Association des Amis du protestantisme en Centre-Bretagne / Regard d'espérance / Autres sites

© 2020 Les Documents Expériences - Tous droits réservés

ut elementum consectetur venenatis, risus efficitur. quis, sit neque. sem, quis